Les CIME, l’âme d’une région

Les Célébrations Interculturelles de la Montagne à Evolène, ce n’est pas uniquement une question de divertissement. Le festival est également outil de sauvegarde de la tradition montagnarde régionale mais aussi d’échange international.

C’est certainement pour cela que les CIME se sont fait une véritable place dans la vie Evolènarde et Hérensarde. La manifestation a su toucher les locaux, qui se reconnaissent désormais dans cette fête, offrant au spectateur une expérience de partage et d’échange sincère.

Devenir partenaire des CIME, c’est participer à un événement culturel unique en son genre, mais aussi à la sauvegarde des traditions locales. Les CIME ont en effet contribué à mettre en valeur les coutumes locales, notamment à travers les différentes expositions, visites d’ateliers ou balades thématiques proposées.

CIME Evolène Switzerland CIOFF

 

Les CIME, toujours plus haut

Les CIME s’inscrivent dans une perspective évolutive, et ce depuis leur création.
En 2006, première édition du festival, cinq groupes étrangers participaient pour la première fois à cette manifestation. L’année suivante, l’organisation s’offre un groupe supplémentaire, et diversifie ses prestations, en se faisant l’hôte d’une pièce de théâtre, ainsi que d’une conférence.
En 2009, les CIME accueillaient le spectacle de Jean-René Dubulluit, « La Grande peur dans la montagne », adaptation de l’œuvre de Ramuz. C’est lors de cette même édition que les CIME reçoivent la reconnaissance du Comité International d’Organisation des Festivals de Folklore (CIOFF).
Pour leur 4ème édition, les CIME s’exportent pour une avant-première à La Salle, en Italie, chez nos voisins Valdotains. Dans sa démarche d’échange et de partage, les CIME se déplacent dans tout le Val d’Hérens, proposant à chaque commune de disposer des groupes dans le cadre de petits spectacles. Mais les spectateurs se souviendront surtout de cette édition 2011 puisqu’elle a été l’occasion de fêter le 75ème anniversaire du groupe Arc-En-Ciel, organisateur des CIME. Un spectacle unique avait retracé toutes les traditions locales au fil des saisons, avec la participation de plus de 100 artistes sur scène.
En 2013, les CIME créent une journée spécialement dédiée au Carnaval, alliant visites et traditions Evolènardes à une soirée de Gala festive qui verra se produire les groupes étrangers sous cette même thématique. Puis en 2015, les CIME se font hôte de la Fête Cantonale des Costumes Valaisans, redoublant d’effort pour accueillir tous les groupes du Canton et leur offrir une qualité de scène inédite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 7ème édition quant à elle restera dans les mémoires des Evolènarde pour sa qualité artistique et la diversité de sa programmation. Entre les cracheurs de feu de l’Ouganda, les masques de la diablada bolivienne et les rythmes gitans d’une Russie de l’Oural. En 2019, les CIME innovent en proposant  un rando-spectacle à 3000 mètres d’altitude. Si cette première expérience n’aura pas lieu à cause de la météo, elle sera réalisée en 2021 à l’occasion des quelques instants CIME que les organisateurs ont offert à leur public qui devra attendre 2023 pour retourner sous le chapiteau du festival.

CIME Arolla Switzerland CIOFF

 

Les CIME c’est…

380'000 CHF de budget

380'000 CHF de budget

5'000 exemplaires de la brochure du festival

5'000 exemplaires de la brochure du festival

5'000 flyers

5'000 flyers

500 affiches A3 en Valais et Suisse Romande

500 affiches A3 en Valais et Suisse Romande

40 Articles de presse écrite

40 Articles de presse écrite

4 reportages TV et Radio

4 reportages TV et Radio

5’000-7'000 spectateurs le 15 août à Evolène

5’000-7'000 spectateurs le 15 août à Evolène

X